mardi 4 juin 2013


« Dis Papa, pourquoi le ciel est bleu ? » N’avez-vous jamais entendu cette phrase autour de vous ne serait-ce qu’une fois dans votre vie ?

     Et bien je vais essayer de vous donner une explication accessible afin de comprendre ce phénomène plutôt curieux. C’est un constat et un fait acquis mais c’est toujours intéressant de connaître l’origine de tels phénomènes.

     Pour commencer, sachez que sans une composante précise, le ciel serait totalement noir ! Cette composante est l’atmosphère. Sans elle, nous serions « presque » comme lorsqu’il fait nuit. Bref, venons-en à cette couleur bleue. L’atmosphère est composée de nombreuses particules (molécules et poussières) qui s’agitent sous l’effet de la lumière et diffusent plus ou moins de couleurs. Il est important de noter qu’une couleur a sa propre longueur d’onde. L’éventail des couleurs est exactement celui de l’arc-en-ciel. Le violet et le bleu ont la plus faible longueur d’onde visible par l’Homme et le rouge la plus grande longueur d’onde.
    Pour expliquer le phénomène qui nous intéresse ici, il faut aborder la diffusion de Rayleigh qui prédit la diffusion des couleurs par les molécules selon leurs longueurs d’onde. Ainsi, c’est le bleu (avec une longueur d’onde plus courte) qui sera le plus diffusé. Au contraire, vous l’aurez compris, le rouge sera beaucoup moins diffusé !
     Prenons le soleil qui émet une lumière blanche, elle-même composée de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Par conséquent, au contact de l’atmosphère, chaque couleur de sa lumière blanche va être diffusée de manière différente. Le rouge sera peu diffusé donc poursuivra son chemin en ligne droite jusqu’à notre œil. Nous ne voyons pas vraiment le rouge car les autres couleurs font de même. On peut néanmoins apercevoir un léger halo rouge sur le contour du soleil (à ce propos, ne regarder pas le soleil trop longtemps !! Je ne pourrai être tenu responsable de votre cécité ! :D ).
    Quant à la couleur bleue, elle est d’avantage diffusée. Qui dit diffusé, dit dévié dans toutes les directions possibles. Puis chaque déviation sera à nouveau diffusée par d’autres molécules et ainsi de suite… L’effet boule de neige a pris ! Voir le schéma ci-dessous pour mieux discerner ce phénomène de diffusion !




     Comme vous pouvez l’imaginer, toutes ces diffusions successives donneront une couleur bleue sur tout le ciel… La couleur blanche présente autour du soleil correspond à la superposition des autres couleurs qui ont été un petit peu diffusées.
   Vous pourrez également remarquer qu’en montagne, le bleu est plus sombre (on parle de « bleu profond »). Ceci est dû à la qualité de l’air et à une plus faible épaisseur d’atmosphère.

    Enfin, pour terminer, abordons le ciel rouge orangée des levers et couchers de soleil ! Lors de tels phénomènes, le soleil est loin de nous, à l’horizon. Par conséquent, il y a une atmosphère d’autant plus épaisse à traverser pour la lumière ! (voir schéma)


   Ainsi, à force d’être diffusée, la couleur bleue s’est éteinte et seules restent les plus longues longueurs d’onde, à savoir le rouge. La lumière du soleil a été dénudée de toutes les autres couleurs de sa lumière blanche. C’est un ciel rouge orangée qui se présente autour du soleil.
    J’espère que ces explications seront claires et accessibles à tous ! A très vite pour de nouvelles aventures !


A.
Categories: ,

1 commentaire:

  1. Sympa même si je n'ai pas tout compris ! ^^
    Bonne continuation

    RépondreSupprimer

Follow me on Twitter!